La chasse : adoptez les bonnes pratiques

Jadis unique source de viande pour les populations primitives, puis sport des puissants avant de devenir une activité aux multiples facettes, la chasse divise mais dispose toujours d’un nombre grandissant de pratiquants en France. Mais chasser ne se fait pas comme ça, il existe des dangers évitables pour soi comme pour les autres. Petit guide des bonnes pratiques à adopter pour chasser sans danger.

Le bon équipement

echelle-decibels

cliquez pour agrandir

On dit souvent qu’un chasseur sachant chasser chasse sans son chien (bonne chance pour prononcer celle-là) mais un bon chasseur se doit aussi d’être bien équipé. Bien entendu, il existe un grand nombre de formes de chasses mais, si l’on exclut la chasse à courre, la plupart des formes de chasses nécessitent une préparation à priori proche.

Au niveau de l’équipement, le chasseur prendra soin de s’équiper d’une arme adaptée à sa cible (fusil ou arc pour les plus originaux, calibre correspondant au gibier) et de vêtements lui permettant de se fondre dans le paysage ou de se faire remarquer de ses collègues selon la pratique.

L’un des éléments les plus oubliés toutefois est l’ouïe. En effet, le tir d’un fusil (qui plus est quand il est répété et fréquent) endommage de manière irréversible l’ouïe et peu de chasseurs pensent à se protéger. Il produit entre 130 et 140 décibels (voir échelle ci-contre). Pour remédier à cela, je ne saurais que trop conseiller l’achat d’un casque anti bruit électronique qui atténuera les sons dangereux tout en laissant passer (voire en amplifiant) les sons ambiants. Il est ainsi possible de suivre une conversation ou même de suivre un gibier par le son. Un conseil : pour trouver de bonnes protections auditives parfaitement adaptées à votre cas, mieux vaut faire appel à des professionnels comme GrandAudition, audioprothésiste à Paris.

Les bonnes pratiques

Un chasseur se préparant à la chasseLe gros problème en termes de sécurité de chasse concerne bien évidemment la présence d’armes à feu. Ces armes sont bien entendu réglementées mais en action de chasse, il est facile d’oublier que l’on tient un objet qui peut s’avérer dangereux.

On fera attention à ne pas laisser traîner l’arme à la maison, en particulier en présence d’enfants, et en la mettant hors d’état. Prenez soin de la décharger et, pour plus de sécurité encore, de la démonter en partie pour vous assurer que personne ne pourra l’utiliser.

Votre arme à feu sera transportée déchargée et ne sera chargée qu’au moment de tirer le gibier. Au moment de charger l’arme, vous prendrez soin de vérifier que les canons soient bien évacués. Et entre deux actions, le fusil doit définitivement être déchargé, le canon pointé vers le ciel et ne jamais servir de bâton pour battre les buissons.

Toujours au niveau de l’arme, attention ! Un fusil avec le cran de sécurité enclenché n’en est pas moins dangereux. Ce cran empêche juste le tir par la pression sur la détente : un choc ou une chute peuvent entraîner un tir accidentel qui peut être très dangereux. Donc ne considérez pas l’arme comme inactive.

 

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *