A la découverte du revêtement bi-couche

Vous ne le connaissez sûrement pas mais le procédé d’application de revêtement bi-couche pour les supports en métal est utilisé sur un grand nombre d’éléments de notre quotidien. Pour faire simple, dites-vous que quand vous voyez un élément en métal peint et lisse, il y a de grandes chances pour que vous soyez en présence d’un tel revêtement. Envie d’en savoir plus ? C’est ici que ça se passe.

Revêtement bi-couche par Metal Color Europe

Présentation générale du revêtement bi-couche

Le revêtement bi-couche désigne l’application de deux poudres sur un même support avec des phases de cuisson au four infrarouge puis au four classique, ce qui explique que l’on parle ici de bi-couche. Ce revêtement est utilisé en particulier pour apporter un gain de résistance et une rapidité d’exécution sur les supports métalliques.

Le principe du passage de deux couches complémentaires est très simple à comprendre : le passage de la première couche permet d’apporter une couche de protection et un support d’adhérence pour faciliter le passage de la deuxième couche. Cette deuxième couche, que l’on nomme aussi couche de finition joue le rôle du manteau sur votre peau : il réduit significativement l’impact de l’eau ou de l’abrasion, permettant aux matériaux ainsi traités de résister aux assauts extérieurs plus longtemps qu’avec un traitement simple.

 

Les avantages indéniables du revêtement bi-couche

Metal Color Europe travaille ce revêtement depuis de nombreuses années et a ainsi pu affiner la méthode d’application des deux couches afin de rendre les matériaux traités plus résistants.

Car l’avantage premier du revêtement bi-couche est de renforcer la résistance de la pièce ainsi traitée vis-à-vis de son environnement. Le mobilier urbain peut être traité de cette manière : les potelets le long des trottoirs qui ont subi une telle intervention sont protégés de la pluie, limitant les risques de corrosion et ont, vous l’avez sûrement déjà remarqué, un aspect lisse qui limite la friction en cas de contact et permet donc au potelet de résister plus longtemps avant de devoir être traité de nouveau.

L’autre avantage réside à la fois dans le coût et la rapidité d’application. L’opération est peu couteuse au regard de l’efficacité et d’autres méthodes similaires et l’enchainement d’étapes (application de la première couche, four infrarouge, deuxième couche et cuisson) permet de limiter le temps nécessaire à la préparation des pièces avant livraison. Pratique.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Domotiki | Entre professionnels | Le Boudoir de la Mode