Dépannage chaudière : quelles sont les pannes les plus fréquentes ?

Dépannage chaudière : quelles sont les pannes les plus fréquentes ?

Votre chaudière paraît donner des signes de faiblesse ? Il est temps d’appeler votre dépanneur ou l’entreprise responsable de l’entretien de votre appareil. Il peut toutefois s’avérer utile de déceler les causes éventuelles de la panne pour rendre plus efficace le dépannage de votre chaudière en communiquant de bonnes informations à votre plombier-chauffagiste. Quels sont les pannes les plus courantes, et à quels symptômes correspondent-elles ?

Les 5 signes qui montrent qu’un dépannage de chaudière est nécessaire

On reconnaît aisément une chaudière qui fonctionne bien : il suffit de tourner le robinet ou d’allumer ses radiateurs, et de constater que de l’eau chaude circule dans les tuyaux. Une chaudière en bon état de marche est silencieuse et accomplit sa mission sans se faire remarquer. Au contraire de la chaudière défectueuse dont vous constaterez rapidement les caprices :

  • Elle ne s’allume pas ou s’éteint toute seule.
  • La chaudière est allumée mais elle ne produit pas d’eau chaude ou de chauffage.
  • Elle fait du bruit, émet un sifflement.
  • Elle fuit.
  • Elle s’encrasse rapidement malgré un entretien régulier.
  • Elle fume.

Tous ces signes doivent vous alerter sur la nécessité d’un dépannage de votre chaudière.

Les pannes de chaudière les plus courantes

Certaines pannes sont récurrentes, et dans certains cas, peuvent être réglées sans l’intervention d’un dépanneur. Dans d’autres, il est essentiel d’appeler votre professionnel en dépannage de chaudière.

  • Problème de pression d’eau : la pression d’eau est contrôlable par l’usager. Elle doit se maintenir entre 1 et 1,5 bars. Toutefois, si la pression s’avère difficile à maintenir, cela peut révéler une fuite sur le réseau de chauffage. Prévoyez dans ce cas le remplacement d’une pièce détachée : soupape ou vase d’expansion.
  • Une fuite d’eau peut également révéler un problème de vase d’expansion. Cette pièce doit donc être particulièrement surveillée.
  • Problème de tartre : avec le temps et selon la dureté de l’eau, le tartre peut s’accumuler dans les tuyaux. La chaudière se met alors à faire des bruits étranges. Ce problème peut endommager l’échangeur à plaques de la chaudière. L’injection d’un produit acide dans la chaudière par un professionnel permet de dissoudre le calcaire.
  • Panne de sonde de température ou de sonde sanitaire : si la sonde de température connaît une panne, elle devient incapable de transmettre des informations à la chaudière. Celle-ci est allumée mais ne fonctionne pas. En cas de problème de sonde sanitaire, il y a de l’eau chaude, mais pas de chauffage…
Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *