La citrouille : un légume qui réduit le risque de cancer

La citrouille s’apprécie pour les multiples plats qu’on peut préparer avec. De plus, elle est riche en éléments nutritifs. À côté de l’aspect gastronomique, on sait que ce légume a également une vertu anticancéreuse. Cet article vous fait découvrir ses différents apports.

hokkaido-284681_960_720

Les principaux éléments nutritifs présents dans la citrouille

La citrouille est riche en vitamine A, bien connu pour ses effets positifs sur la vue. Le phosphore présent dans la citrouille favorise la régénérescence des tissus. Ce même élément contribue à la formation et au maintien des os et des dents. La citrouille est également riche en potassium, gage d’une une bonne récupération physique et d’une bonne digestion. La vitamine B2 joue un rôle majeur dans la formation des globules rouges, la croissance et la réparation des tissus…Entre autres vertus, la vitamine C, quant à elle, protège contre les infections tandis que la vitamine E protège la membrane entourant les globules rouges et les globules blancs.

La citrouille et sa vertu anticancéreuse

D’après les scientifiques, la consommation régulière de citrouille diminuerait le risque de cancer et de maladie chronique. Cela est dû à sa richesse en éléments antioxydants comme la vitamine E. Les antioxydants protègent les cellules contre les effets des radicaux libres qui jouent un rôle majeur dans le développement des maladies infectieuses et des cancers. Plus encore, la citrouille est riche en caroténoïdes renforçant le système immunitaire. Elle contient également de la lutéine et de la zéaxanthine qui préviennent contre l’altération de la vue.

Les apports des graines de citrouille

pumpkin-seeds-988598_960_720Les graines de citrouille sont réputées pour leur richesse en éléments nutritifs comme le phytostérol, connu pour ses effets antioxydants sur l’organisme et son rôle dans la santé cardiovasculaire. Les graines apportent aussi beaucoup du zinc, nécessaire pour le bon fonctionnement du cœur, à la production et à la libération d’insuline dans le pancréas. Le cuivre facilite, quant à lui, la formation d’hémoglobine et de collagène.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guide Tourisme | Le Royaume des Petits - Le monde des petits | Redpop.fr