Les éléments caractéristiques d’un jardin anglais

Les jardins anglais populaires se déclinent en quelques styles distincts, tels que le jardin champêtre anglais, le jardin classique et le jardin de cottage. N’importe qui dans le monde peut profiter d’un coin nature intégrant les caractéristiques typiques des jardins à l’anglaise. Lorsque vous découvrirez nos conseils ci-dessous, vous pouvez aménager votre propre jardin anglais que ce soit en ville ou à la campagne.

Les structures du jardin anglais

Les jardins anglais traditionnels sont de forme rectangulaire ou carrée. Les versions modernes ajoutent des lignes courbes. Des statues ou des ruines soigneusement construites au milieu ajoutent un certain intérêt au paysage. La plupart de ce style de jardin est constituée de vastes zones gazonnées inspirées des prairies vallonnées de la campagne. Les allées qui se trouvent au milieu d’une multitude de fleurs et de plantes, sont gazonnées ou construites avec du gravier, de la brique et de la pierre.

Ajouter un plan d’eau

Les plans d’eau, comme un lac naturel ou un étang artificiel au look naturel, font souvent partie de la conception d’un jardin à l’anglaise. Une passerelle est construite sur le plan d’eau pour améliorer le paysage. On privilégie une plantation mixte d’arbustes indigènes au bord de l’eau qu’on laisse croître et se propager de manière naturelle. Une coupe occasionnelle peut être nécessaire. Les espèces d’arbres indigènes et ceux qui poussent naturellement dans les environs sont préférés aux spécimens exotiques. Ils sont plantés les uns à côté des autres pour ressembler à un bosquet naturel.

Quels arbres et fleurs planter ?

Privilégiez les espèces de plantes indigènes qui poussent naturellement dans les environs par exemple les cornouillers, les lavandes et les magnolias. Vous pouvez aussi ajouter des arbres indigènes tels que l’érable, le bouleau, le châtaignier, le hêtre, le chêne et le frêne. Les parterres de fleurs prennent des formes allongées avec une grande variété de fleurs (narcisses, anémones, ligulaires, digitales, échinacées, etc.) pour égayer l’espace.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *