Toilettes sèches écologiques : quel modèle choisir et pourquoi ?

Les toilettes sèches présentent de nombreux avantages par rapport à l’installation de toilettes traditionnelles. Réduction des coûts, économies d’eau, écologie : les conséquences de l’utilisation de ce type de cabinet sont favorables sur tous les plans. Mais face à la démocratisation de cet aménagement dans les résidences principales et secondaires, une grande variété de modèles fabriqués en France se développent sur le marché. Alors, quel type de toilettes sèches écologiques choisir et pour quelles raisons ?

toilettes sèches écologiques

Les toilettes sèches écologiques classiques

Le modèle le plus courant et le plus simple d’installation est celui qui comprend un seau, de la sciure et une assise avec couvercle. Il s’agit de toilettes sèches à litière biomaitrisée. À condition de bien garder les déchets organiques dans un récipient hermétique et de recouvrir les fèces et l’urine de sciure de bois, cette méthode est la plus avantageuse sur tous les points :

  • simplicité d’installation ;
  • mise en place économique ;
  • absence d’odeur ;
  • compostage possible ;
  • hygiène assurée ;
  • intéressant pour le développement durable et l’environnement.

Une alternative à cet aménagement consiste à séparer les urines des fèces. Mais cette option n’est pas forcément très intéressante sur le plan sanitaire, car le nettoyage est rendu plus compliqué, tandis que les odeurs se font plus présentes.

Les toilettes sèches avec lombricompost

Autre solution : utiliser des vers à compost pour transformer les déchets organiques en humus, grâce à un système de ventilation. Cette solution, particulièrement intéressante en extérieur, permet un entretien facilité et une vidange moins fréquente. Les côtés négatifs : un coût d’installation important et la nécessité de prévoir ce type de toilettes avant même la construction de l’habitation (pour des toilettes en intérieur).

Les toilettes sèches sans sciure

Grâce au principe de la déshydratation et à l’enfouissement d’une cuve de stockage, il est possible d’installer des toilettes sèches sans utiliser de sciure. Innovante, cette méthode a toutefois un coût conséquent et l’entretien est complexe car il s’agit de traiter un grand volume de matières organiques.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *