Tout ce qu’il faut savoir sur le hamac

Allié idéal pour profiter pleinement des moments de détente et de paix seul ou en famille, le hamac présente d’énormes bienfaits sur le bien-être. On se laisse volontiers tenter par des instants de repos bien mérités à l’ombre d’un jardin sous un bel ensoleillement. Mais avant d’en choisir un, voici tout ce que vous devez savoir sur cet équipement.

Les bienfaits du hamac sur le bien-être

Monter un hamac dans son jardin permet de bénéficier de nombreux bienfaits sur la santé. En effet, cet équipement aide à lutter contre l’insomnie grâce à ses mouvements de bascule lents qui favorisent la qualité et la durée du sommeil. Un autre bienfait du hamac est qu’il accompagne les enfants autistes grâce à ses mouvements berçants et son effet cocon. Contrairement aux idées reçues, le hamac permet aussi de réduire les tensions et de soulager les douleurs comme le mal de dos ou du cou. Il permet aussi de soulager les jambes lourdes grâce à la position confortable qu’il offre. 

Quel hamac choisir ?

Le hamac est décliné en plusieurs types dont le plus connu est le hamac traditionnel. Il est généralement confectionné en toile de coton ou en filet avec des crochets de fixation grâce auxquels vous pouvez l’installer où vous le souhaitez. Si vous n’avez pas de point de fixation, le hamac barre est parfait pour vous. Il s’agit d’un hamac de type traditionnel, mais réalisé avec des barres transversales en bois ou en fer. D’autre part, il y a aussi le hamac-chaise fabriqué avec un seul point de fixation, suivant le même principe que le fauteuil suspendu. Il peut être composé d’un anneau de suspension ou d’une barre en bois qui permet d’ouvrir la toile pour un confort optimal. 

Installer un hamac selon les normes

Il est important de suspendre correctement le hamac pour profiter d’un grand confort lors de vos farnientes dans le jardin. Pour cela, vous aurez besoin d’un kit de cordes et crochets. Choisissez un tronc d’arbre, une poutre ou encore un poteau solide pour installer votre hamac en toute sécurité. Attachez-y la corde en faisant deux tours pour éviter qu’elle ne glisse. Puis, sur l’autre bout, nouez solidement, par nœud grappin, le crochet prévu pour supporter votre hamac. Par prudence, assurez-vous que les poteaux que vous choisissez pour suspendre votre hamac sont bien robustes. Il est également conseillé de vérifier l’état de la corde de temps à autre et de la changer si besoin.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *