Les avantages d’une piscine naturelle

La piscine naturelle est tout simplement l’endroit rêvé pour se baigner dans une eau sans chlore et au beau milieu d’une végétation bucolique.Sans produits chimiques, cet espace de relaxation naturel est un véritable bonheur pour la peau ainsi que pour l’environnement. On l’appelle également piscine biologique ou écologique.

Le fonctionnement d’une piscine écologique

Une piscine naturelle s’inspire essentiellement des lacs de montagne à l’eau cristalline. Elle est en réalité une solution durable qui vous fait bénéficier d’un espace de baignade à domicile, sans recourir aux produits chimiques. Son fonctionnement est particulièrement simple à comprendre puisqu’il se base sur le lagunage. Pour qu’un bassin de lagunage puisse assurer pleinement la filtration de l’eau, il lui faudra, en sus du bassin de baignade, la création d’un espace indépendant pour la filtration et la régénération. Cet espace couvre une surface équivalente à la moitié de celle du bassin de nage, ou même plus. L’épuration physique, biologique et bactériologique de l’eau nécessitera la création d’un véritable écosystème avec le trio naturel : substances minérales, bactéries et végétaux.

Les bienfaits d’une piscine naturelle

Le principal avantage propre à la piscine biologique, c’est qu’elle est une véritable alliée santé au quotidien. Sans chlore ni aucun autre produit de traitement chimique, le pH de l’eau approche de 8. Fini des yeux rouges après une baignade, dites adieu aux mycoses et à toutes autres formes d’allergies. La nature est également respectée avec ce type de piscine puisque vous ne rejetez aucun produit nocif dans le jardin ou dans les égouts. De plus, cette piscine enterrée est une décoration d’appoint pour votre paysage. Comme tout écosystème, elle craint les produits chimiques. Ainsi, évitez d’appliquer des crèmes solaires avant une baignade, au risque de polluer votre bassin.

Qu’en est-il du nettoyage ?

Tout comme les espaces de baignade artificiels, la piscine naturelle nécessite des entretiens réguliers. Sur la qualité et la circulation de l’eau, vous n’aurez aucun souci à vous faire. Elle s’autorégule grâce à la biocénose. Par contre, quelques gestes sont à adopter pour conserver l’état naturel de votre bassin. La règle d’or pour une piscine bien propre est d’enlever systématiquement les feuilles et branches d’arbres, en un mot, les saletés. Vous devez également bien brosser les parois et le fond de la piscine afin d’éviter tout risque de moisissure ou de pousse d’algues. Enfin, le dernier et non le moindre, n’oubliez pas d’analyser de manière régulière le pH de l’eau.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entre professionnels | Le Royaume des Petits - Le monde des petits | Guide d'achat du web